Accueil Bien être & santé Santé La chronobiologie chinoise

La chronobiologie chinoise

354
0

La chronobiologie chinoise, une solution pour remettre de l’ordre et… les « pendules à l’heure »

La conception des organes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) ne coïncide pas avec celle de la médecine occidentale. Leur définition ne se limite pas seulement à un simple caractère anatomique.

Il convient plutôt de les considérer comme des « sphères organiques », des circuits d’activité qui englobent le plan physique, mental et émotionnel, et qui sont toujours en lien avec d’autres circuits fonctionnels, soit d’autres organes. Ces circuits fonctionnels sont désignés en chinois par le terme « Zang Fu ». On distingue six Organes Yin et six Organes Yang.

Pour éviter les dysharmonies, la MTC met tout un ensemble de mesures à la disposition des personnes en quête de conseils. Le concept de l’horloge biologique chinoise en fait partie en tant que moyen efficace pour structurer le quotidien de telle façon qu’il soit compatible avec la nature et votre propre biorythme.

L’écoulement du Qi selon un cycle de 24 heures

Le Qi pourvoit l’ensemble du corps, physiquement comme mentalement, en énergie vitale. Le mouvement, la digestion mais aussi la pensée, le ressenti et la perception sensorielle sont l’expression du Qi. Il est rythmé par un mouvement de flux et de reflux. Il ne circule pas de façon invariable dans les organes et méridiens, mais connaît des périodes de plein et de vide d’énergie. On dit alors que l’organe est « à marée haute » ou « à marée basse ». Selon un cycle circadien, une grande quantité de Qi circule pendant deux heures à travers un méridien précis et son organe correspondant.

Ce flux énergétique élevé revient ensuite au méridien et à l’organe suivant de nouveau pour une période de deux heures. Ainsi, l’« heure du Poumon » est suivie de l’« heure du Gros Intestin », puis le Qi déploie sa quantité énergétique maximale dans l’estomac, etc. Il existe inversement des périodes de deux heures au cours desquelles le Qi circule faiblement dans un méridien et son organe. Cette activité minimale, ou phase de repos, commence exactement 12 heures après une phase de forte activité. Au cours de cette période, l’organe doit être dérangé le moins possible.

Lorsque le Qi est bloqué en raison d’une quelconque dysharmonie ou carence et qu’il ne peut s’écouler librement, qu’il stagne ou même s’échappe, des douleurs ou des gênes peuvent apparaître. Il en résulte des troubles d’ordre physique mais aussi psychique. Pour la médecine traditionnelle chinoise, la maladie indique toujours la présence d’un déséquilibre, tel qu’un excès de Yin ou un excès de Yang, lequel cause par conséquent des dysharmonies.

L’horloge des organes indique de façon claire où se situe le flux de notre énergie à intervalle de deux heures.

Soyons attentifs à ces périodes, profitons de ces flux d’activité, conformons-nous aussi aux temps de calme, et nous ferons beaucoup pour notre bien-être et pour notre santé.

Si vous organisez votre journée de façon harmonieuse en vous référant à l’horloge des organes et si vous repérez tôt un déséquilibre dans votre vie, il vous sera possible de retrouver votre santé et votre bien-être d’autrefois grâce à des soins dispensés à temps, non agressifs et rééquilibrant, sans même avoir recours aux médicaments ou substances chimiques.

L’horloge des organes permet de mieux dépister, diagnostiquer et évaluer les maladies physiques et psychiques. Une douleur qui apparaît à un moment précis de la journée renvoie à un organe précis. Par exemple, se réveiller toujours à la même heure peut indiquer la présence de perturbations énergétiques au sein de l’organe concerné, alors en pleine période de son activité maximale.

Autre exemple, si l’on se réveille entre 1 heure et 3 heures, l’on peut en déduire qu’il existe des dysharmonies dans le circuit fonctionnel du Foie. Quelqu’un qui souffre de migraines se réveille souvent à cette heure avec un mal de tête. Des symptômes d’excès et des états de plénitude énergétique se font ressentir lorsque les circuits fonctionnels se trouvent en période d’activité maximale ; les troubles s’aggravent.

Des symptômes d’insuffisance et des états de vide énergétique se révèlent lorsque les organes entrent dans leur phase de repos. Un Qi du Rein faible, par exemple, aura tendance à se manifester tôt le matin, entre 5 heures et 7 heures. Si c’est à cette heure que vous devez vous lever, c’est non sans peine que vous sortez du lit, vous vous sentez las et épuisé. Inversement, les symptômes d’insuffisance énergétique s’améliorent lorsque les organes entrent dans une phase de culmination énergétique, et les troubles de type plénitude s’améliorent durant leur période d’activité minimale.

Il est intéressant de noter que les horaires des organes, déterminés suivant le flux du Qi, coïncident largement avec les connaissances scientifiques actuelles au sujet des processus qui se déroulent dans notre corps suivant le rythme circadien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom